Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Je produis du Muscadet au Loroux-Bottereau, et d'autres vins du pays nantais. Associé à la Bretagne, à la mer et à ses fruits, le Muscadet est encore connu dans toute l'Europe et au-delà. Mais la référence Interloire-Val de Loire" qu'on lui impose est une catastrophe pour le vignoble breton."

"Je produis du Muscadet au Loroux-Bottereau, et d'autres vins du pays nantais. Associé à la Bretagne, à la mer et à ses fruits, le Muscadet est encore connu dans toute l'Europe et au-delà. Mais la référence Interloire-Val de Loire" qu'on lui impose est une catastrophe pour le vignoble breton."

Viticulteurs de père en fils dans le vignoble nantais depuis 1650, Philippe CHON n'apprécie pas les campagnes de promotion "hors sol", avec des formules creuses telles que "Planète Muscadet".

Au domaine familial des Hautes Noëlles où, oenologue, il produit avec son frère Dominique plusieurs vins du pays nantais : Muscadet, mais aussi Pinot noir, Cabernet, Gamay..., connus pour leur qualités gustatives, l'appellation "Val de Loire" promue par l'Interprofession viticole Interloire, avec la bénédiction empressée de la "région" des "Pays de la Loire", ne bénéficie pas d'une grande considération.

Porté par l'image de la Bretagne, la proximité de la mer et de ses fruits, le Muscadet reste un vin connu et apprécié des connaisseurs dans toute l'Europe et au-delà. Mais le découpage régional actuel et ses obsessions territoriales en font un peu plus chaque jour un produit sans identité ni support.

3ème nom de la liste "La Bretagne pour une Europe sociale", Philippe Chon n'a pas mâché ses mots lundi soir à Rezé, ni caché pas son souhait impatient de voir le vignoble breton retrouver officiellement son identité et son dynamisme.

Vous serez sans doute intéressés par le site des Vignerons-artisans de Bretagne.

Tag(s) : #Réunification

Partager cet article

Repost 0