Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Illustration d'une déclaration de l'ONU sur les droits des minorités nationales, adoptée à l'unanimité en 1992 par les États membres de l'ONU. Dans ce cas comme dans beaucoup d'autres sur le sujet, la France botte en touche en invoquant l'absence de minorité nationale en France, "absence" qu'elle fait découler benoîtement ...de sa propre constitution ! Pourquoi, dans la même inspiration juridique, juridique, ne pas demander aux tribunaux de relaxer les prévenus qui produisent sur papier libre une déclaration d'innocence ?

Illustration d'une déclaration de l'ONU sur les droits des minorités nationales, adoptée à l'unanimité en 1992 par les États membres de l'ONU. Dans ce cas comme dans beaucoup d'autres sur le sujet, la France botte en touche en invoquant l'absence de minorité nationale en France, "absence" qu'elle fait découler benoîtement ...de sa propre constitution ! Pourquoi, dans la même inspiration juridique, juridique, ne pas demander aux tribunaux de relaxer les prévenus qui produisent sur papier libre une déclaration d'innocence ?

Les conventions internationales sur les droits des minorités ne manquent pas.

En voici une (lien en fin d’article) qui pourrait s'appliquer notamment à la Bretagne ...si l'État français y mettait du sien. Autant dire que nous vivrons sans doute auparavant plusieurs Halloween et autres saisons en Enfer.

Les principes édictés sont tout à fait dignes d'approbation. Mais on pourra s'appliquer, dans les quelques articles du texte, à compter les "devraient" et autres conditionnels, qui traduisent l'impuissance de l'Organisation des Nations-Unies à donner force de loi aux bons principes qu'elle proclame.

Ce qui démontre - s'il en était besoin - que le droit - évidemment légitime - à la réunification ne vaut qu'appuyé par un rapport de forces qu'il nous appartient d'améliorer jour après jour.

Objectivement, nous avons bien avancé des dernières années, et probablement surtout celle-ci. Mais il reste à faire. Chacun à notre manière, continuons donc à apporter notre souffle à cette vie qui ne demande qu'à s'épanouir.

Nous vaincrons, parce que cette vie de la Bretagne, c'est la nôtre, et nous l'aimons.

Texte (format PDF) de la déclaration des Nations Unies sur les droits des minorités nationales. On regrettera évidemment les nombreux conditionnels (les États "devraient"...), mais il est bon de connaôtre ces textes.

Tag(s) : #Réunification, #Minorités, #Discriminations

Partager cet article

Repost 0