Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une réunion du Club des Jacobins, dans la grande salle du couvent de ce nom, après le déménagement du Club breton, phagocyté par la bourgeoisie "révolutionnaire" de la capitale et de sa région. A en juger par les habits, le côté populaire de cette assemblée n'est pas sa caractéristique principale.

Une réunion du Club des Jacobins, dans la grande salle du couvent de ce nom, après le déménagement du Club breton, phagocyté par la bourgeoisie "révolutionnaire" de la capitale et de sa région. A en juger par les habits, le côté populaire de cette assemblée n'est pas sa caractéristique principale.

Le jacobinisme - tel que je l'entends - est né dans les quelques mois qui ont suivi la prise de la Bastille, élevée au rang de signal de départ d'une Révolution commencée pourtant depuis bien des années dans plusieurs provinces, dont la Bretagne, singulièrement dans le milieu rural.

La sacralisation de la prise de la Bastille signe l'effacement de ces ferments populaires de la Révolution (fin des impôts féodaux, accès à la propriété de la terre...) et l'arrivée des bourgeoisies sur le devant de la scène, avec l'avidité de nouveaux venus qui se voient en situation d'exercer le pouvoir pour leur propre compte.

La départementalisation et le statut privilégié de Paris1 (seule commune-département, directement branchée sur le pouvoir exécutif) facilitent alors l'effacement des grandes villes régionales et de leur propre bourgeoisie, rendue complice de la trahison des revendications paysannes par l'accès qui lui est de fait réservé aux biens nationaux (confisqués aux nobles et au clergé), et à la notabilité locale.

Le Club breton - assez bourgeois - résiste peu à l'entrisme de la bourgeoisie "nationale" en s'installant au couvent des Jacobins. Bientôt, la Révolution dira adieu aux Girondins.

La voie est désormais libre pour la bourgeoisie "nationale", à forte dominante francilienne, qui va progressivement - mais sans perdre de temps - installer sa domination dans les institutions..

Le jacobinisme n'est pas grand chose d'autre que l'idéologie développée par cette bourgeoisie nationale pour justifier et développer son pouvoir, qu'elle rattache avec emphase à de grands principes "républicains" ("Liberté", mais pas pour les syndicats, "Égalité" mais pas pour les femmes, "Fraternité", mais pas pour les peuples minoritaires...).

La centralisation de la petite épargne2 au début de la Restauration, puis celle des transports rapides en étoile autour de Paris (loi de 1842 préparée dès le Premier Empire et appliquée sans modération par le Second puis les Républiques) met entre ses mains les clefs de répartition des richesses produites en France.

Le jacobinisme politique est le système qui protège et renforce depuis deux siècles cette mainmise de quelques centaines ou milliers de privilégiés souvent franciliens sur les affaires du pays. Ils peuplent les grands corps de l'État, les cabinets ministériels, les états-majors des "partis de gouvernement", l'ENA... Ils doivent leur carrière à la centralisation et ne l'oublient jamais3.

Nous en sommes toujours là. Les découpages ou fusions de régions autour des liaisons partant de Paris, le rejet des identités régionales - perçues par des partis, eux-mêmes centralisés, comme des grains de sable dans la machine à centraliser les profits - ...et le Grand Paris imposé à la France entière après consultation approfondie ...de ses seuls bénéficiaires !

Ainsi résumée, l'Histoire du Jacobinisme peut légitimement paraître caricaturale. Pourtant, plus vous la relirez, plus vous aurez l'envie et les moyens d'en combler les lacunes ! Le jacobinisme, depuis sa naissance, crée et consolide des inégalités majeures.

Il est fait pour ça.

____________________

(1) - Étrangement contraire aux décisions de la Nuit du 4 août 1789 supprimant les privilèges (étymologiquement : les lois ou statuts privés ou particuliers).

(2) - Les fonds déposés chez les notaires et dans les caisses d'Épargne convergeront désormas vers la toute nouvelle "Caisse des Dépôts et Consignations".

(3) - La finalité du jacobinisme politique n'implique pas nécessairement que chaque militant d'un parti jabobin se propose, à chaque instant, la même finalité ! On sait qu'il en existe de nombreux dont le désintéressement et la compétence sont au-dessus de tout soupçon ! Mais ils doivent parfois se sentir les rouages d'un système un peu opaque...

Tag(s) : #Centralisation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :