Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dimanche 8 février, le candidat PS l'a finalement emporté sur la candidate FN. Mais le recul de l'abstention correspond aussi à une sensible progression des votes blancs ou nuls.

Dimanche 8 février, le candidat PS l'a finalement emporté sur la candidate FN. Mais le recul de l'abstention correspond aussi à une sensible progression des votes blancs ou nuls.

Entre le premier et le second tour de l'élection législative partielle de Sochaux, l'abstention a reculé de 6302 voix, mais le nombre de suffrages exprimés n'a crû, lui, que de 4436 voix. Ce qui signifie qu'à hauteur de presque un tiers, l'abstention n'a reculé qu'au profit du vote blanc ou nul. Ceux qui - nombreux au PS - parient cyniquement sur le report au second tour des voix manquantes au premier feront bien d'y réfléchir de préférence avant le premier tour...

C'est entre temps que se creusent les fossés !

Dans la quatrième circonscription du Doubs, le candidat du PS l'a finalement emporté de 860 voix, un chiffre inférieur au tiers du nombre des votes blancs ou nuls !

De plus en plus, ce sont ainsi les électeurs lassés de perdre leur voix - en votant pour des partis qui ne les représentent pas vraiment - qui feront le résultats des élections.

A bon entendeur...

Tag(s) : #Elections, #Politique

Partager cet article

Repost 0