Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Graphique élaboré à partir des données publiées par la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) dans son bulletin statistique annuel pour 2014, publié en avril 2015.

Graphique élaboré à partir des données publiées par la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) dans son bulletin statistique annuel pour 2014, publié en avril 2015.

Les aéroports bretons ont vu passer 5,9 millions de passagers en 2014, pour un départ ou une arrivée, et généralement les deux (ils sont alors comptés deux fois).

Ce fréquent double comptage permet en effet de gérer les exceptions : on peut revenir en avion d'un voyage commencé en train, ou inversement. Certaines arrivées et certains départs sont définitifs ou ne sont pas effectués la même année, etc... Il permet aussi de rattacher chacun des voyages à une période de l'année qui n'est pas forcément la même. Etc1.

La DGAC distingue pour le trafic français trois grands groupes de liaisons aériennes :

. les liaisons radiales, qui ont un aéroport parisien comme point de départ ou d'arrivée. Elles ont été empruntées en 2014 en Bretagne par 1 330 667 passagers passés - dans l'ordre décroissant des trafics radiaux, par les aéroports de Brest, Nantes, Rennes, Quimper, Lorient et Lannion, pour ne retenir que les sites ayant vu passer dans l'année 5 000 passagers ou plus. [Voir en fin d'article le tableau représentant les radiales reliant la Bretagne à Paris et l'évolution récente de leur trafic].

. les liaisons transversales, à destination ou en provenance d'un autre aéroport de France. Elles ont été empruntées en 2014 par 2 164 018 passagers, accueillis - dans l'ordre décroissant des principales liaisons dans les aéroports de Nantes, Rennes, Brest, Lorient et Saint-Nazaire (trafic spécifique Airbus avec Toulouse). [Voir en fin d'article un graphique représentant dans l'ordre décroissant des fréquentations les liaisons transversales intéressant la Bretagne en 2014. Les transversales concernant un même aéroport breton y sont représentées par des "bâtons" d'une même couleur].

. les liaisons internationales, à destination ou en provenance d'un aéroport étranger. Elles ont concerné en Bretagne, en 2014, 2 434 322 passagers, dont 85 % accueillis à Nantes et un peu moins de 5 % dans chacun des aéroports de Rennes, Brest et Dinard, le petit solde se partageant essentiellement entre Quimper et Lorient. Ces liaisons sont difficiles à détailler, faute de publication des données relatives aux destinations finales. Un article leur sera consacré dès que possible2.

L'ensemble du trafic aérien français intérieur (radiales + transversales) a crû de 58 % entre 1986 et 2013, mais les radiales seules n'ont crû que de 28 % et les transversales seules de 207 %. Ces dernières, qui ne représentaient en 1986 que 17 % du trafic passager intérieur, en représentaient 32 % en 2013. Les optimistes verront dans cette évolution l'amorce d'un déclin de la centralisation. Il me paraît plus réaliste d'y voir surtout la substitution du train rapide à l'avion pour les liaisons avec Paris, qui se traduit aussi par la détérioration du réseau ferroviaire classique.

Alors que la commission Duron propose d'abandonner la liaison SNCF Quimper - Nantes, les aéroports de Nantes, Brest et Rennes ont acheminé l'an dernier plus de 29 000 passagers vers Bordeaux, et la SNCF propose désormais souvent en premier choix le trajet Brest - Bordeaux par TGV ...via Paris ! Misère de la liaison ferroviaire Bretagne - Aquitaine. Et renforcement de la centralisation, mortel pour les espaces inter-TGV, les transversales promises à l'abandon et l'emploi dans les entreprises exclues d'un service fourni à d'autres.

--------------------

(1) - Remarquons dans le même esprit - avec en mémoire des considérations étonnantes lues ou entendues naguère sur l'implantation idéale en Bretagne d'un aéroport international - que les usagers des aéroports bretons n'ont pas à être nécessairement plus Bretons que les consommateurs d'huitres de Cancale, de fraises de Plougastel, de Muscadet, de poissons de Keroman, de la Turballe ou du Guilvinec ou de paquebots nazairiens. La clientèle de ces aéroports peut-être locale, de voisinage, ou totalement étrangère : il faut bien - par exemple - que les touristes japonais puissent rentrer chez eux en fin de séjour !

(2) - Sur la base d'enquêtes diligentées dans le cadre des études sur la connexion SNCF sud de Paris, j'avais estimé (grossièrement), il y a quelques années, à trois TGV de 600 voyageurs  l'acheminement quotidien terrestre moyen vers les aéroports parisiens d'usagers potentiels des aéroports bretons pour des déplacements aériens les conduisant hors hors des frontières françaises.

 74 % du trafic radial entre la Bretagne et Paris est assuré (dans l'ordre) par les aéroports de Brest et de Nantes. La desserte TGV de Nantes en un peu plus de 2 h y a fait s'effondrer la part des radiales mais Nantes, grâce à son bassin de clientèle large, a pu compenser cette chute par le développement continu de liaisons transversales, mal desservies par voie ferroviaire.

74 % du trafic radial entre la Bretagne et Paris est assuré (dans l'ordre) par les aéroports de Brest et de Nantes. La desserte TGV de Nantes en un peu plus de 2 h y a fait s'effondrer la part des radiales mais Nantes, grâce à son bassin de clientèle large, a pu compenser cette chute par le développement continu de liaisons transversales, mal desservies par voie ferroviaire.

L'ordre des transversales représentées est celui de la légende, entendu comme suit : lire chaque ligne de gauche à droite avant de passer à la suivante. Le tableau de classement, enrichi d'informations sur l'évolution récente de la fréquentation des lignes et le nombre annuel de dessertes, figure dans le lien ci-dessous :

L'ordre des transversales représentées est celui de la légende, entendu comme suit : lire chaque ligne de gauche à droite avant de passer à la suivante. Le tableau de classement, enrichi d'informations sur l'évolution récente de la fréquentation des lignes et le nombre annuel de dessertes, figure dans le lien ci-dessous :

Figari est un aéroport situé au sud de la Corse.

Figari est un aéroport situé au sud de la Corse.

Tag(s) : #Transports, #Centralisation

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :