Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hémicycle du Conseil de l'Europe (qui est une instance distincte de l'Union européenne et plus large)

Hémicycle du Conseil de l'Europe (qui est une instance distincte de l'Union européenne et plus large)

Ainsi, François Hollande se souvient d'avoir, comme candidat à l'élection présidentielle, promis la ratification par la France de la Charte européenne des Langues régionales et minoritaires.

C'est une bonne nouvelle, qui n'est attendue que depuis le ...5 novembre 1992, date de la signature initiale de la Charte par les premiers États, dont la France ne faisait pas partie. Notre exemplaire "Pays des Droits de l'Homme" n'a en effet signé la Charte qu'en 1999, soit sept ans plus tard. Sans effet pratique : signer n'est pas ratifier, procédure plus solennelle impliquant - pour que le texte puisse être appliqué dans le pays signataire - un vote de son Parlement, voire pour la France une révision de la Constitution, le Conseil constitutionnel ayant estimé que plusieurs articles de la Charte violaient l'article 2 de la Constitution, selon lequel (entre autres choses) la langue de la République est le français (le breton serait donc une langue étrangère ?).

Il faut, à ce point de l'exposé, rappeler que cette affirmation constitutionnelle date elle aussi de ...1992. Et, dès lors, comment douter une seconde que le Gouvernement français, participant évidemment informé des travaux préparatoires à la Charte des Langues régionales, n'a introduit dans la révision constitutionnelle de 1992 la discrimination officielle au bénéfice du français (dont on s'était passé depuis deux siècles) qu'en raison de l'imminence de l'adoption de la Charte, qui allait créer un droit positif revendiquable par les Bretons, Corses, Basques et autres... Bravo l'artiste (François Mitterrand en l'occurrence, l'homme du fameux "discours de Lorient" en 1981) !

C'est dire que l'affaire n'est pas encore gagnée, et que les deux petites années qui restent avant la présidentielle et les législatives de 2017 laissent à des eaux fétides le temps de passer sous les ponts.

Et un éventuel progrès n'effacera pas, de toutes façons, l'agression de 2014 contre l'intégrité de la Bretagne...

Le Parti socialiste et ses candidats doivent savoir que les Bretons, qui les ont bien aidés à accéder et à se maintenir au pouvoir (voir ci-dessous, par exemple, les résultats des deuxièmes tours des élections présidentielles depuis 1974, et aussi ceux du 1er tour de 2002) n'ont pas tous la mémoire courte.

Ci-dessous, extrait du Journal Officiel qui publie
la loi constitutionnelle de 1992
faisant pour la première fois du français, officiellement,
la "langue de la République".

Dans les débats, le gouvernement présentaient cette réforme constitutionnelle comme devant préserver le français d'un usage immodéré de l'anglo-américain. Mais le texte n'a servi qu'à freiner ou bloquer tout progrès dans l'enseignement ou l'utilisation publique des langues régionales.

Dans les débats, le gouvernement présentaient cette réforme constitutionnelle comme devant préserver le français d'un usage immodéré de l'anglo-américain. Mais le texte n'a servi qu'à freiner ou bloquer tout progrès dans l'enseignement ou l'utilisation publique des langues régionales.

Au second tour de la présidentielle de 1974, les Côtes d'Armor sont le seul département breton à donner la majorité à François Mitterrand. Les quatre autres la donnent à Valéry Giscard d'Estaing.

Au second tour de la présidentielle de 1974, les Côtes d'Armor sont le seul département breton à donner la majorité à François Mitterrand. Les quatre autres la donnent à Valéry Giscard d'Estaing.

En 1981, la Loire-Atlantique à son tour donne plus de voix au candidat socialiste qu'à Giscard, qui devra laisser la place à Mitterrand.

En 1981, la Loire-Atlantique à son tour donne plus de voix au candidat socialiste qu'à Giscard, qui devra laisser la place à Mitterrand.

En 1988, la Bretagne, malgré un solide cordon sanitaire, préfère dans touis ses départements Mitterrand à Chirac.

En 1988, la Bretagne, malgré un solide cordon sanitaire, préfère dans touis ses départements Mitterrand à Chirac.

Au deuxième tour de 1995, les cinq départements bretons dr retrouvent en bloc dans le vote pour Jospin. Les suffrages des trois autres candidats de gauche ou écologiste (D. Voynet) ne se sont pas forcément tous retrouvés sur son nom.

Au deuxième tour de 1995, les cinq départements bretons dr retrouvent en bloc dans le vote pour Jospin. Les suffrages des trois autres candidats de gauche ou écologiste (D. Voynet) ne se sont pas forcément tous retrouvés sur son nom.

Au premier tour de 2002, nos cinq départements figuraient parmi les meilleurs soutiens de Jospin (qui, arrivé en troisième position faute d'accord à gauche, laissera le second tour se disputer entre Chirac et Le Pen père).

Au premier tour de 2002, nos cinq départements figuraient parmi les meilleurs soutiens de Jospin (qui, arrivé en troisième position faute d'accord à gauche, laissera le second tour se disputer entre Chirac et Le Pen père).

Au second tour de 2007, les Bretons sont parmi les soutiens qui comptent pour Ségolène Royal (battue au niveau hexagonal par Nicolas Sarkozy).

Au second tour de 2007, les Bretons sont parmi les soutiens qui comptent pour Ségolène Royal (battue au niveau hexagonal par Nicolas Sarkozy).

Au second tour de 2012, les cinq départements bretons donnent la majorité à Hollande, le "cordon sanitaire" de la droite manifestant à l'est sa préférence pour Sarkozy.

Au second tour de 2012, les cinq départements bretons donnent la majorité à Hollande, le "cordon sanitaire" de la droite manifestant à l'est sa préférence pour Sarkozy.

On ne s'étonnera pas que les électeurs bretons, traités comme ils l'ont été en 2014, n'apprécient guère la perspective d'un duel-bis en 2017 entre Sarkozy et Hollande. Sinon, l'abstention et le vote blanc ont de beaux jours devant eux entre Ouessant et Clisson...

C'est-à-dire notamment que le Parti socialiste a un intérêt clair à avancer concrètement et définitivement sur les deux dossiers évoqués ci-dessus. Et sur quelques autres souvent évoqués dans ces pages...

Tag(s) : #Langues, #Réunification, #Histoire, #Europe

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :