Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incomplète pour la Bretagne (Brest manque), cette carte donne cependant une bonne idée de la modestie des "métropoles" Sarkozy-Hollande et de la place de Paris comme super-métropole, en fait la seule vraie.dans la France centralisée. La pointe bretonne et le centre-Bretagne auraient tout à gagner à être aussi reliés via Nantes au sud de la France et de l'Europe.

Incomplète pour la Bretagne (Brest manque), cette carte donne cependant une bonne idée de la modestie des "métropoles" Sarkozy-Hollande et de la place de Paris comme super-métropole, en fait la seule vraie.dans la France centralisée. La pointe bretonne et le centre-Bretagne auraient tout à gagner à être aussi reliés via Nantes au sud de la France et de l'Europe.

En 2017, Brest sera pour la première fois plus proche de Paris que de Nantes, en temps bien sûr. Et Rennes aussi à certaines heures !

Ces miracles de la centralisation ferroviaire accélérée apportent un sérieux bémol à l'expression de "Petits Paris" parfois employée pour qualifier les "métropoles" Sarkozy-Hollande et notamment Nantes par rapport au reste de la Bretagne.

Un coup d'oeil sur le reste de l'Europe montre que les vraies métropoles sont généralement beaucoup plus peuplées, et presque toujours beaucoup mieux reliées entre elles et avec leur territoire que les "métropolettes" de Bretagne.

Pour en rester à Nantes, il n'est donc guère logique d'imputer une responsabilité majeure dans la "fracture ouest-est" de la Bretagne à une "métropole" aussi mal reliée à l'ouest qu'au nord et à l'est de la Bretagne centrale par les transports en commun. Si problème il y a - et il y a bien fracture - il faut plutôt en chercher la raison dans l'indigence des liaisons internes de la Bretagne, dont on oublie ou ne veut pas voir qu'elle s'ajoute aux séquelles beaucoup plus profondes qu'on ne l'imagine d'un siècle d'émigration qui a gravement dévitalisé la Bretagne centrale (ceux qui se remettent d'un vieillissement prématuré sont rares !).

Mon sentiment parfois est que le qualificatif de "métropole" a été choisi dans le double dessein :

  •  d'accoler à l'image des grandes villes dans leur propre région un réflexe anti-jacobin nuisible aux projets collectifs qu'elles peuvent nourrir ou proposer (et de surcroît pour nous à la réunification) 
  •  de soulager corrélativement Paris de cette image nuisible à sa propre mainmise croissante sur l'ensemble du territoire.

Je ne peux naturellement être sûr de l'intention mais, au vu des résultats, on peut être troublé.

J'irai même plus loin : derrière l'expression de "petits Paris" se profile l'idée que la décentralisation - quel que soit d'ailleurs son niveau - peut s'analyser comme une centralisation multipolaire ! Et à partir du moment où cette idée fait son chemin, la vraie et unique métropole - la seule reliée rapidement à toutes les autres et au-delà - a les mains libres : ses adversaires en arrivent en effet à penser que, quitte à subir une centralisation, autant s'appuyer sur la plus forte et s'en rapprocher le plus possible... Et Paris s'installe de plus en plus au coeur de toutes les régions !

Peu importe alors que la multiplicité des pôles se traduise en réalité par une trame territoriale composée de multiples transversales propices à l'apparition dz nouveaux pôles d'activités, etc. En bref, que cette multipolarité soit le contraire de la centralisation.

Et c'est bien ce qu'on observe en Allemagne, où les "métropoles", plus nombreuses, plus peuplées et plus puissantes qu'en France ne suscitent pas la même méfiance ...et où la population - comme l'activité - est plus harmonieusement répartie sur le territoire et entre les grandes villes et les villes petites ou moyennes.

Hélas, la substitution du raisonnement informé au réflexe suggéré est un exercice exigeant auquel il faut consentir durablement pour limiter les risques de plantage.

Il faut pourtant s'y mettre, si nous ne voulons pas perdre notre temps.

____________________

Je prie GwenR de bien vouloir m'excuser : une mauvaise manip m'a fait supprimer notre conversation en commentaires, mais j'ai bien compris la question et y répondrai bientôt directement sur le blog par un petit article spécifique. MF.

 

Tag(s) : #Centralisation, #Métropoles, #Décentralisation, #Economie, #Politique

Partager cet article

Repost 0