Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Laënnec GuillaumeOn connaît le CHU Laennec à Saint-Herblain, qui doit son nom aux docteurs Guillaume et René Laennec. Neveu du premier, le second est notamment connu pour l'invention du stéthoscope, mais le plus "Nantais" des deux est sans conteste Guillaume (ci-contre), auquel son implantation à Nantes et les responsabilités qu'il y a exercées devraient valoir un titre "d'étranger honoraire "  à décerner par les organisateurs de l'exposition Étrangers à Nantes au XXème siècle, qui se sont donné - au milieu d'un beau travail, la faiblesse de qualifier d'étranger l'ouvrier Louis Kervarec, bretonnant venu travailler notamment à l'usine des Batignolles (locomotives) et ...aux Ateliers et Chantiers de Bretagne (ACB), entreprise nantaise tout aussi étrangère que lui, comme on le sait.

Bretonnant comme Kervarec, mais à l'évidence également francophone et plus lettré(1), Guillaume naît à Quimper en 1748, d'un père juriste, avocat au Parlement de Bretagne, qui sera maire de la ville de 1763 à 1765. Il fait ses études de médecine à Quimper, Paris et Montpellier, se marie à Rennes et s'installe peu après à Nantes.

Médecin-chef de l'Hôtel-Dieu, professeur à l'École de Médecine de Nantes dont il devient directeur, procureur général de l'université de Nantes en 1785, puis recteur en 1788. Très ouvert aux idées nouvelles, il est membre des municipalités Kervégan(2) puis Baco de la Chapelle, cette dernière (à tendance girondine) dissoute en 1793 par Carrier, contre qui Guillaume témoignera avec succès devant la Convention.

En 1788, il avait accueilli à Nantes son neveu René, qui pourra grâce à lui entamer de fécondes études de médecine.

Le troisième de ses quatre fils, Mériadec, né en 1797, sera maire de La Chapelle-Basse-Mer (canton du Loroux-Bottereau) et brièvement, en 1849, président du Conseil général de la Loire-Inférieure.

A toute cette famille méritante, visiblement confrontée à d'énormes difficultés d'intégration (!), je propose aux visiteurs de ce blog  de décocher sans attendre un clin d'oeil complice...

____________________

(1) - Guillaume, René et son père correspondaient en breton. Louis Kervadec, d'un milieu très modeste, a certainement connu de plus grandes difficultés d'adaptation, mais d'abord pour cette raison-là et pour ses engagements syndicaux (CGT) et politiques (PCF).

(2) - Autre "étranger" notoire. Christian-Clair Danyel de Kervégan est né dans une famille nantaise de commerçants et d'armateurs. Il occupera importantes fonctions municipales et consulaires. Elu trois fois maire entre entre 1789 et l'Empire, il était aussi très ouvert aux idées révolutionnaires, et néanmoins lié au trafic négrier, ce qui n'avait rien d'exceptionnel à l'époque... C'est le premier président du Conseil général de Loire-Inférieure (1800 -1805).

Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0