Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

B5-RV 033La banderole de tête avait retrouvé le terre-plein "de l'éléphant" depuis une bonne demi-heure, et la fin du cortège n'était pas encore visible de l'autre côté du pont Anne-de-Bretagne. Ce qui correspond à une participation de 6 à 7 000 personnes, qui ont affronté la pluie (un peu) et le vent (beaucoup !) pour dire leur attachement à l'unité de la Bretagne et tout ce qu'elle signifie notamment pour le droit à l'information et à la culture.

B5-RV 018bmSi les "habitués" étaient nombreux, on a pu constater le spectaculaire surgissement  d'une jeune génération encore plus convaincue que les Bretons ont tout à gagner  à leur unité retrouvée, et peu disposée à s'en laisser conter.

Le nouveau président du conseil général de Loire-Atlantique a sans doute perdu ces jours-ci au moins deux belles occasions de se taire.

En affirmant que la question des limites géographiques "passe après la redéfinition des compétences entre l'État et les régions, trop faibles par rapport à leurs homologues étrangères", il semble ne pas encore avoir réalisé que le découpage que nous connaissons est précisément dû à la volonté délibérée de créer des régions faibles et orientées vers Paris !

En ajoutant que la réunification nécessiterait "L'assentiment démocratique de toutes les populations concernées par un redécoupage", il feint d'oublier que le découpage actuel n'ayant reçu l'assentiment de personne, sa correction ne saurait dépendre sans blocage de l'assentiment de tous ; et que le respect des minorités, auquel la France prétend internationalement souscrire, ne saurait évidemment non plus dépendre de lois et règlements qui nient jusqu'à leur existence, et sont ainsi constitutifs des discriminations qu'elle assure condamner !

B5-RV 023mSans doute relirait-il avec profit -  en entier -  "Qu'est-ce qu'une nation ?", la célèbre conférence de Renan en 1882, si régulièrement trahie par ses amis. Il pourrait notamment y lire :

 

"Si des doutes s’élèvent sur ses frontières, consultez les populations disputées. Elles ont bien le droit d’avoir un avis sur la question".

 

L'avis des voisins ne peut être mis sur le même plan ! Il y trouvera aussi le rejet sans appel d'une idéologie française qui donne de fait à la République - autre trahison - la devise "Un État, une nation, une langue", qui n'a rien à voir avec la pensée du grand Trégorrois !

 

M. Grosvalet voudrait-il accréditer l'idée que le feu vert donné par les hiérarques socialistes locaux à son accession à la présidence du conseil général a eu un prix ?

____________________

 

Des photos de la journée sont accessibles en cliquant sur l'une des images ci-dessus puis sur "Lancer le diaporama".  Les photos dont le numéro se terminent par  PM et un chiffre sont empruntées à mon camarade Pierre Morvan (Merci Pierre !). Elles concernent notamment la manifestation proprement dite, que je n'ai pu suivre)..

Tag(s) : #Réunification

Partager cet article

Repost 0