Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Destination Nantes 2011Il est bon de temps à autre de confronter ses discours avec les chiffres. Le tableau ci-contre des principales destinations desservies à partir de l'aéroport de Nantes-Atlantique témoigne d'une évolution sensible du paysage en matière de transport aérien au cours des dernières années.

Si les plateformes parisiennes de Roissy et d'Orly continuent ensemble à tenir le haut du pavé, c'est cependant Lyon Saint-Exupéry qui a été la destination apparente la plus demandée l'an dernier, Marseille et Toulouse suivant Roissy avec une belle fréquentation.

 Pourquoi parler de destinations apparentes ?

Parce qu'il n'y a pas, à l'évidence, 357 000 passagers dont Lyon est la destination finale, et la remarque vaut, dans des proportions sans doute inégales, pour Roissy, Marseille, Toulouse, Genève, Orly ou Amsterdam...

Mais la destination finale de ces passagers, connue de la Direction générale de l'Aviation civile, n'est pas exploitée dans des statistiques publiques, au nom d'un prétendu "secret commercial" dont le principal effet est de plonger dans la plus grande opacité les détournements de trafic réalisés au profit de certains aéroports ou de certaines compagnies, et de rendre plus difficile à nourrir l'argumentation tendant à y mettre fin.
Ainsi, Lyon et Marseille ouvraient en 2011 des possibilités d'accès à des aéroports allemands, d'Europe du sud ou d'Afrique du Nord encore inaccessibles directement malgré une demande sans doute significative (Francfort, Munich, Alger...).

Une partie de ce trafic nouveau est le fait de lignes régulières low cost (Easy Jet pour Lyon, RyanAir pour Marseille) qui obligent Air France à s'adapter aux transversales attendues par les usagers de nos départements.

La première compagnie low cost sur le trafic nantais est cependant Transavia France, une filiale ...d'Air France. 

Tag(s) : #Transports

Partager cet article

Repost 0