Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Matignon (parc)Avant d'être achetée par l'État en 1922 et de devenir en 1935 la résidence officielle du Premier  ministre1 et de ses services, l'Hôtel Matignon a connu une vie particulièrement mouvementée, conséquence à rebonds de sa curieuse origine.

Matignon a quelque chose à voir avec la petite ville bretonne située près du Cap Fréhel, dont le nom est intégré à celui de la famille de Gouyon-Matignon, laquelle fréquentait Versailles et avait ses aises à Paris sous Louis XIV.

C'est cependant quelques années plus tard, en 1723, que Jacques III de Gouyon-Matignon acquiert l'hôtel particulier en voie d'achèvement qui va porter son nom et qui, commandé par Christian-Louis de Montmorency-Luxembourg en 1722, voit cet achèvement devenir pour ce dernier une trop lourde charge.

Jacques-1er-de-Monaco.jpgEn 1725, Jacques III meurt et son fils Jacques IV hérite du bien. Marié à Louise-Hippolyte Grimaldi, héritière du trône de Monaco, il doit, aux termes d'un accord approuvé en son temps par Louis XIV, porter le nom de Grimaldi pour co-régner le moment venu avec son épouse.

C'est ainsi que le courtisan Jacques IV de Gouyon-Matignon (il préférait Versailles au Rocher !) devint Jacques 1er de Monaco, ancêtre d'Albert II, prince de Monaco et ...sire de Gouyon-Matignon.

L'hôtel particulier a ensuite changé plusieurs fois de mains (Talleyrand, Napoléon, une danseuse et son amant banquier...), en revenant pour un temps entre celles d'apparentés aux Grimaldi. Il a abrité (à titre gracieux !) le Comte de Paris avant son exil au XIXème siècle, abrité des instances de suivi du Traité de Versailles après la première guerre mondiale,etc.

____________________

(1) : Appelé à l'époque président du conseil (des ministres).

Illustrations - En haut le superbe parc de Matignon (photo Frederic de Goldschmidt). - En bas un portrait de Jacques 1er de Monaco.
Documentation et illustrations largement tirées de Wikipedia.

Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :