Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enjeux Eco B5 2011A propos de la réunification de la Bretagne, depuis les années soixante, le langage officiel explique que, certes, la population de la Loire-Atlantique est attachée à la Bretagne, mais que l'intérêt du département lui commande de se connecter prioritairemement à Paris, par le couloir des "Pays de la Loire", censé nous apporter des entreprises et des emplois.

En fait, si population de la Loire-Atlantique est passée en deux siècles du dernier au premier rang des départements bretons, cela n'a rien à voir avec un découpage régional beaucoup plus récent. Notre département a simplement moins souffert du "pompage" de sa jeunesse par la région parisienne et les "nouveaux emplois" liés à la centralisation : bâtiment et travaux publics à Paris, chemin de fer, poste, police, enseignement, colonisation militaire, civile et religieuse...

On pourrait même dire que l'accroissement de sa population donne une idée de ce que la Bretagne a perdu dans le même temps !

On estime en effet à plus d'un million le nombre des jeunes en âge de produire et de se reproduire qui ont quitté la Bretagne entre le milieu du XIXème siècle et celui du XXème. Parce que la centralisation des transports (en étoile autour de Paris, plutôt qu'en transversales locales et extérieures) et ses conséquences sur l'emploi ont vidé nos campagnes pendant que, dans le reste de l'Europe, c'est l'urbanisation locale qui absorbait l'exode rural.

Un million de jeunes qui ont quitté la Bretagne à cette époque ? Cela veut dire qu'avec un autre modèle de développement français, notre région compterait entre deux et quatre millions d'habitants de plus, et que la région parisienne n'aurait pas connu une croissance aussi déséquilibrée et coûteuse.

Ce n'est pas par malchance que Nantes, qui comptait plus d'habitants que Munich en 1800, en compte aujourd'hui cinq fois moins, dans une Bavière qui n'a pourtant rien d'un désert.

Le passé est le passé, mais les effets de la centralisation peuvent toujours être combattus. La réunification de la Bretagne est un outil pour cela.

Pour en savoir plus, cliquez sur le texte mis en illustration, tiré d'un excellent "quatre pages" de Bretagne réunie qui sera proposé à votre lecture.

Le Peuple breton reviendra prochainement sur ce sujet.

Tag(s) : #Réunification

Partager cet article

Repost 0