Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Médiator Irène-FrachonLe Peuple breton de ce mois de février offre sa page 2 à une invitée qui a quelque chose de sérieux à dire sur la sécurité de ses concitoyens.

Il s'agit d'Irène Frachon, pneumologue à l'Hôpital de la Cavale Blanche à Brest, auteur du livre Médiator 150 mg : combien de morts ? publié par Dialogue.fr, la maison d'édition brestoise de Charles Kermarec.

On peut déjà dire que le livre d'Irène aura sans aucun doute sauvé beaucoup de vies. Des dizaines sûrement, des centaines sans doute. En contribuant de manière décisive au retrait d'un médicament dangereux. Et plus encore en jetant une lumière crue sur la scandaleuse gestion française de la mise et du maintien des médicaments sur le marché, avec ce qu'on ne peut même plus appeler pudiquement des "conflits d'intérêts" tant le système est perverti en profondeur et depuis longtemps.

M. Sarkozy, qui rêve d'une Justice à genoux et la construit réforme après réforme, peut Sarkozix modifiébien s'en prendre aux magistrats nantais et les désigner à la vindicte populaire dans l'affaire du meurtre de Laëtitia Perrais. Ces magistrats ont essayé de faire leur travail avec les moyens qu'il leur laisse, et leur protestation collective préfigure honorablement celle à venir des citoyens. Dans ce domaine aussi, ils finiront par comprendre à qui profite une justice sans moyens et baîllonnée.

Dans l'affaire du Médiator, il a l'occasion de saisir la justice de 33 ans d'inaction complice. On sait où sont les corps, on connaît l'arme du crime, son mobile et le déroulement horrible et prévisible des faits. Ce n'est pas l'identification des coupables qui doit poser un gros problème ?

Monsieur le Président, accuserez-vous encore les juges ?

Tag(s) : #Sécurité

Partager cet article

Repost 0